Résumé
Islande, 1783. Grimr est orphelin. Or, dans une société dominée par le prestige de la généalogie, son sort n'est pas enviable. Heureusement, il est doté d'une grande force physique qui lui permet de rivaliser avec tous les héros de son île.

Notre avis
L’époque est difficile pour la ténébreuse Islande, elle est dominée par les Danois. Orphelin, Grimr trouve un père dans le personnage de Vigmar le voleur, un homme rustre mais à la générosité paternelle. Grimr est un roc, un colosse à la tignasse rousse, un insoumis, mais aussi un personnage entier, sentimental, juste et valeureux. Une BD aux paysages magnifiques et époustouflants, un trait de crayon qui nous fait rendre compte des émotions et caractères de chaque personnage. On ne peut qu’être captivé par le récit épique de Jérémie Moreau où l’orphelin deviendra légende de L’Islande. Fauve d'or du meilleur album 2018 (Festival de la BD d'Angoulême).

Résumé
Raza a 12 ans, un fort tempérament, des origines libanaises et une grand-mère, Teta Lamia, reine incontestée du maamoul, petit gâteau traditionnel fourré. Un jour, elle se dispute avec elle et décide de préparer seule une fournée en modifiant légèrement la recette. Cela lui vaut la visite de la fée des maamouls, qui n'apparaît que tous les quatre-vingts ans.

Notre avis
Une adolescente au caractère bien trempé, très motivé par l'appât du gain (mais pas uniquement), une grand-mère haute en couleur, une fée exubérante, une mère "tyrannique", une pincée de sucre et une bonne dose d'humour, voici les ingrédients de La fée des maamouls, qui nous ouvre des portes vers la culture libanaise !

Avis aux gourmands et aux gourmandes, ce livre vous donnera faim !