Mémoires vives Eaubonnaises - CD12 - Georges Lambert

Georges Lambert est né en 1930 à Pontoise.

Jusqu'en 1941, il habitait à Ermont. Il suit des études de boucher à Paris et revient s'installer en 1944 à Eaubonne. 

 

Piste 1-1
14’02

 

            

 

 

 

 

 

0’00  Présentation.

2’00  Souvenirs de jeunesse à Eaubonne (1944).

2’30  Parc de l’Hôtel de Mézières.

3’50  Fontaine publique à l’angle de la place J. Ferry et de la rue Cristino Garcia.

4’45  Autre fontaine dans le parc de Mézières.

6’10  Orages. Inondations : cuvette devant le charbonnier Boudou, voitures en panne.

   
         

Piste 1-2
14’02

 

 

 

 

 

 

 

0'00  (7’36)  Stade d’athlétisme à côté de l’église Sainte Marie.

1'16  (8’50)  Ferme de la rue Georges V (face à la stèle des pompiers fusillés par les Allemands). Existait encore en 1956.

2'22  (10’00)  Inondations. Marais au Champ de courses. En 1964, le ru est couvert.
                      Crue du ru en cas d’orage.

4'40  (12’55)  Quartier du Champ de courses marécageux, maisons insalubres.

5'51  (13’24)  Frère tombé dans le ru pour attraper des noisettes.

   
         

Piste 2
8’51

                                    

  

 

 

 

0’00  Libération (28 août 1944). Arrivée du premier char Leclerc. Batailles de Montlignon et de Domont.

2’59  Camp de prisonniers au Champ de courses.

4’01  Veille de la Libération : un Allemand se constitue prisonnier auprès du frère de M. Lambert.

6’30  Bals à la Libération.

7’06  Les Américains à Eaubonne : bagarres.

   
         

Piste 3
15’55

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0’00  Fêtes foraines : l’eaubonnais M. Vasseur tient un stand de tir.

1’22  Cirques après guerre.

2’59  Cantonnement américain à l’hôpital d’Eaubonne : construction d’une salle des fêtes qui a été rachetée par la mairie et remontée à côté du parc de Mézières.

4’35  Pompiers (1947-1950).

9’15  Eaubonne centre principal. Première échelle de 25 mètres (accident en 1947 ou 1948).

12’44  Clique des pompiers.

14’36  Transports : les cars Rose pendant la guerre et après guerre.