Monsieur André Petit est né le 11 septembre 1921 à Argent-sur-Sauldre, dans le département du Cher. 

Après un parcours d'engagé volontaire et de résistant durant la Seconde guerre mondiale, il s'installe à Eaubonne en 1946. 

Il entre au Conseil Municipal de la ville en 1959, dès cet instant, il ne quittera plus la politique jusqu'en 2001. 

A travers ses 6 mandats successifs (1965-2001) entant que Maire d'Eaubonne, il entreprend des projets de réalisation de la ville afin d'accueillir l'explosion démographique qui se présente. Des structures d'accueil pour la petite enfance, des établissements scolaires, des complexes sportifs , une école de musique, une médiathèque et une Maison des associations voient le jour. 

Son engagement politique le conduit à mener des fonctions à l'échelle départementale (1967-1979), régionale (1976-1998) et nationale comme député (1979-1981). 

 

CD 53  Jeunesse. Etudes. Engagé volontaire en 1940.

CD 54  Seconde Guerre mondiale

CD 55  Seconde Guerre mondiale

CD 56  Démobilisation. Mariage. Installation Eaubonne

CD 57  Engagement politique à Eaubonne. Elections de 1953, 1959 et 1965. Election de Monsieur Petit comme maire

CD 58  Elections de 1965. Urbanisation d’Eaubonne

CD 59  Elections de 1971. Monsieur Petit conseiller général

CD 60  Fonctions électives de monsieur Petit. SEMAVO. Schéma directeur.

CD 61 et 65  Election à l’Assemblée nationale en 1978. Personnalités rencontrées.

CD 62 et 66  Personnalités nationales. Pompe solaire au Mali.

CD 63 et 67  Personnalités régionales

CD 64 et 68  Anciens maires d’Eaubonne. Eaubonne de 1953 à 1965

CD 69  Premier mandat 1965-1971

CD 70  Premier mandat 1965-1971

CD 71  Conseil municipal en 1965

CD 72  Jumelage. Urbanisme

CD 73  Schéma directeur. Mai 1968 à Eaubonne

CD 74  Années 1968-1970

CD 75  Elections de 1971. Mandat 1971-1977

 

 

 

 

 

Piste 1
18’04

  

 

 

 

 

                                  

  

  

 

 

 

 

0’00  Création du Centre démocrate dans la continuité du MRP.

2’00  Création de l’UDF (Union pour la Démocratie Française).

5’20  En 1953, le maire d’Eaubonne propose à Monsieur Petit de venir sur sa liste.

6’10  Famille Diethelm au quartier de l’Alliance. André Diethelm (1896-1954) était un ancien ministre de la Guerre (1944-1945).

7’40  Vie politique à Eaubonne de 1953 à 1959.Monsieur Ricard remplacé par Monsieur Mignot en 1956.

9’55  Monsieur Petit s’intéresse aux problèmes du quartier de l’Alliance. Publication d’une étude sur le problème du passage à niveau du quartier de l’Alliance. Monsieur Petit propose la construction d’une passerelle.

14’25  1953-Monsieur Petit, conseiller municipal de Monsieur Ricard, puis de Monsieur Mignot.

15’35  Monsieur Petit est un conseiller municipal actif mais sans responsabilités particulières.

 

   
         

Piste 2
15’01 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

0'00  (18’10)  Elections municipales de 1959 à Eaubonne. Scrutin majoritaire.

2'39  (20’45)  Monsieur Petit est membre de la Commission des travaux.

3'08  (21’20)  Incident à la Commission des travaux, altercation avec Monsieur Dangien, président de la commission.

6'12  (24’30)  Responsabilités de Monsieur Petit au MRP sur le secteur de la Vallée de Montmorency.

7'48  (25’55)  La mairie d’Eaubonne (Hôtel de Mézières) est dans un état délabrement important. le Maire propose de construire une aile de chaque côté de l’Hôtel de Mézières. Opposition de Monsieur Petit. Vote du Conseil municipal qui donne raison à Monsieur Petit.

12'20  (30’30)  Contre projet de Monsieur Petit. Report du projet après les élections.

14'33  (32’40)  Elections municipales de 1965.



   
         

 Piste 3
11’16

                     

   

 

0'00  (33’50)  Forte urbanisation d’Eaubonne (22.000 habitants), 4e ville du Val-d’Oise. Mais peu d’équipements culturels, sportifs, scolaires. La ville d’Eaubonne en 1965.

 

   
         

 Piste 4
17’13

 

  

 

 

 

 

 

 

 

0'00  (43’55)  Bilan du mandat de Monsieur Mignot en 1965.
                      Evolution de la population, prévisions pour l’an 2000.

1'43  (45’20)  Situation du logement à Eaubonne en 1965.

5'08  (48’45)  Secteurs scolaires. Urbanisation. Projets de stades, piscine, réfection de l’Hôtel de Mézières, agrandissement de l’hôpital, hôtel de la poste.

6'55  (50’30)  Election de Monsieur Petit en 1965.

 

 

   

 

 

Piste 1
15’57

  

  

 

 

 

 

 

 

0’00  Fin de l’occupation en Allemagne. Le régiment est dissous. Démobilisation en mai 1946.

1’10  Mariage de M. et Mme Petit en août 1946 à Argent-sur-Sauldre.

3’30  Evocation des tickets d’alimentation, du troc, du marché noir.

7’35  Argent-sur-Sauldre : usines, entreprises artisanales, commerces.

10’30  Vie professionnelle du père de M. Petit. Rappel de la vie dans la maison familiale et de l’ascension sociale de ses parents.

   
         

Piste 2
14’43 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

0'00  (16’10)  Installation de M. Petit à Paris, puis dans le pied-à-terre de ses beaux-parents à Eaubonne. Installation à Eaubonne de Pâques à la Toussaint.

2'46  (19’25)  Retour à la vie civile. Embauche à la Compagnie Electro-Mécanique comme dessinateur d’étude.

7'03  (23’00)  Inscription de M. Petit au MRP (Mouvement Républicain Populaire).

9'30  (25’30)  Adhésion et militantisme de M. Petit à la CFTC (Confédération Française des Travailleurs Chrétiens).


   
         

 Piste 3
6’59

                             

 

 

  

 

 

0'00  (30’50)  Embauche à l’usine Coupé Hugo Soretex levage. Ascension professionnelle de M. Petit qui reste dans cette entreprise jusqu’en 1978.

4'00  (34’52)  1962 : transfert de l’usine de Saint-Ouen à Cosne-sur-Loire et des bureaux d’études à Paris.

5'11  (36’05)  Installation définitive à Eaubonne. Achat d’un pavillon en face du pied-à-terre de ses beaux-parents.

   
         

 Piste 4
12’16

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0’00  (38’05)  Rappel de l’installation de Monsieur Petit à Eaubonne.

1'00  (39’00)  Engagement à Eaubonne au plan associatif.
                       • Association des anciens combattants
                       • 1950-Bureau d’aide sociale (M. Chabredier, Alice Gauthé)
                       • Association paroissiale
                       • Association catholique des jeunes de France
                       • Membre du CA du Club sportif municipal (1961)
                       • Collaboration avec l’Association des mal logés (1959-1965)

6'48  (47’50)  Engagement au plan politique après la démobilisation.
                      Adhésion en 1946 au MRP (Mouvement Républicain Populaire). Contact avec Monsieur Ricard maire d’Eaubonne.

   
         

Piste 5
11’40

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

0’00  (50’15)  Personnalités régionales du MRP. M. Chauvin (Président du Conseil général de Seine-et-Oise).

1'45  (52’40)  Implantation très forte du MRP.

2'39  (52’55)  Robert Bichet, ministre, député de Seine-et-Oise, maire d’Ermont.de 1959 à 1971 (et non à partir de 1971).

3'47  (54’00)  M. Hatrel, maire de Deuil.

4'30  (54’40)  Monsieur Petit secrétaire de la Fédération du MRP de la région. Rencontre avec diverses personnalités du MRP de la région parisienne.

6'16  (56’25)  Assassinat de Joseph Fontanet.

7'47  (58’10)  De Gaulle traite les Européens de volapüks. Cinq ministres démissionnent, dont Joseph Fontanet.

   
         

Sous-catégories