keyboard 597107 1280

 

Si près de 212 000 personnes sont désormais contaminées dans le monde par le coronavirus, en faisant la préoccupation numéro 1 de la population mondiale, cette pandémie n'est pas la seule dont nous devons nous méfier. Les fausses informations se répandent elles aussi à toute vitesse, et il est urgent de trouver l'antidote contre les fake news.

 

Par Bianca Caret, Florian Monteil, Gabriel Tabiasco, Talha Bildirici et Vithushan Arulbalan, Ambassadeurs des Médias et de l'Information (AMIs) en service civique dans les médiathèques

Le 20/03/20

Entre le remède miracle publié sur les réseaux sociaux comme "Humidifier sa gorge avec de l'eau si vous sentez une raideur dans la poitrine" ou encore "Le virus a été créé afin de se faire de l'argent sur le dos de la population, alors qu'un antidote a déjà été trouvé en 2003", on ne sait clairement plus où donner de la tête ! Mais alors qui croire, de qui se méfier, où se renseigner ?

Mercredi 17 mars, le gouvernement a envoyé un message à tous les usagers de téléphones portables français sur "L'alerte Covid-19". Ce dernier avait immédiatement été qualifié de fake new sur les réseaux sociaux. Il s'agissait pourtant là d'un vrai message, dans lequel le gouvernement renvoyait à son site officiel, avec les vraies infos ainsi que les décisions et marches à suivre concernant l'épidémie.

Vous pouvez donc lui faire confiance ! Le gouvernement, mais pas seulement... D'autres sites fiables tels que ceux de l'OMS, du ministère de la Santé ou encore de l'Institut Pasteur, ne manquent pas de vous informer en temps réel.

Pour ceux qui aiment leurs petites habitudes, en temps de crise ou pas, sachez que les journaux de presse habituels font eux aussi le job ! Le Monde, Le Parisien, Le Figaro, BFM TV, Le Point ou encore 20 Minutes et bien d'autres...

A tous les jeunes qui ne lisent pas la presse, aux parents qui veulent se sortir la tête de cet afflux d'informations anxiogène à la longue, ou encore aux personnes âgées qui veulent être un peu plus à la page : les réseaux sociaux peuvent être des sources fiables!

Pensez cependant à bien vérifier la certification des comptes via lesquels vous vous alimentez. Inutile de vous rappeler de bien faire attention au pseudo utilisé... Il serait préférable de lire les tweets de @EmmanuelMacron que ceux d'un certain Emanuel Macaron sur Twitter.

Nous vous proposons par ailleurs une petite sélection de chaînes YouTube traitant du sujet de manière plus légère, mais tout aussi sérieuse. Faites tout de même attention à vérifier que la date de publication est récente : leurs réactivités est moins grande que celle de la presse, et l’actualité évolue plus vite que jamais. Souvenons-nous qu'il y a une semaine, nous étions tous dehors !

Konbini, chaîne YouTube issue du média en ligne du même nom, pour commencer, qui est tenue par des journalistes professionnels. Alors non, ce n'est peut-être pas la principale source relative au Covid-19, mais son traitement décalé permet de décompresser, tout en restant au courant de l'actualité, et avec des sources fiables.

Pour ceux qui ne comprennent pas toujours ce que les scientifiques racontent, ne vous en faites pas, c’est le cas de nombre d’entre nous ! Docteur Nozman et E-Penser sont deux chaînes YouTube de vulgarisation qui rendent plus accessibles les recherches et les sujets abordés. Et, pour un point de vue moins scientifique sur l’épidémie, vous pouvez toujours retrouver la chaîne du Roi des rats, qui traite, comme à son habitude, de sujets sociétaux faisant débat.

Demeurer confiné ne veut pas dire perdre son sens critique ! Alors... Gardons l'œil ouvert et notre esprit aéré !

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.