Faeke news 479

Près de deux semaines après le début du confinement, les fausses informations relatives au coronavirus continuent de fleurir sur la toile, et il convient de se montrer plus vigilant que jamais. Retour sur trois infox ayant circulé ces derniers jours.

Par Alexandre Vanvakas, Antonin Bardet et Bianca Caret, Ambassadeurs des Médias et de l'Information (AMIs) en service civique dans les médiathèques

Le 27 mars 2020

1- L’armée est en route pour Paris.

« Joyeux Hunger games, et puisse le sort vous être favorable. » C’est par ces mots, faisant allusion à un univers post-apocalyptique dans lequel les pauvres s’affrontent jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un, qu’un internaute commente la photo suivante, qui a beaucoup circulé sur Facebook il y a quelques jours.

sddgqdsg

 

Rassurez-vous : si la photo est authentique, elle a été sortie de son contexte. Les véhicules de l’armée que l’on peut y voir appartiennent en effet au 121e régiment du train de Montlhéry, dans l'Essonne, qui revenait d'un stage de conduite sur le terrain sableux de Biscarrosse, dans le sud-ouest de la France. Pas de lien direct avec la pandémie en cours, donc. En revanche, l'armée a bien été mobilisée à Mulhouse, pour y installer un hôpital de campagne, cas extrêmement rare en France.

2- Le Covid-19 a été propagé par la 5G

C’est l’une des nouvelles théories censées expliquer la rapide propagation du virus dans le monde entier. Mais d’où vient cette thèse ? Elle est tirée d’une vidéo où un Américain, prétendant être un médecin sérieux, affirme que la 5G, dernière génération des standards pour la téléphonie mobile, très présente en Chine, est à l’origine du virus, mais aussi que c’est par les ondes que ce dernier se répand dans les zones où elle  est sur le point d’être disponible. Ces deux arguments sont faux. D’une part l’Afrique, où la 5G est très peu développée, commence à être elle aussi fortement impactée par le virus. D’autre part, aucune étude scientifique ne prouve que les ondes citées dans la vidéo en soient la cause. Cette fake news joue sur la peur de potentielles maladies que pourraient générer les ondes téléphoniques. Une crainte déjà ancienne, mais qui trouve un nouvel écho en temps de pandémie.

3- Les vacances d’été repoussées au 31 juillet à cause du Covid-19

C’est un courrier prétendument signé de Jean-Michel Blanquer, daté du 19 mars 2020 et circulant sur les réseaux sociaux, qui l’affirme. Afin de « permettre aux professeurs ainsi qu’aux élèves de terminer le programme scolaire et de passer leurs examens dans les meilleures conditions »,  et en raison de la fermeture des établissements scolaires pour cause de pandémie,  le ministre de l’Education nationale « a pris la ferme décision de reporter le début des vacances d’été au 31 juillet 2020 ».

Il s’agit, là encore, d’une fake news. En effet, la signature présente sur le document n’est pas celle de Jean-Michel Blanquer. Ce dernier a par ailleurs précisé sur M6 que le report des vacances d’été n’était pas une hypothèse privilégiée. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.