OPAC Détail de notice

Résumé

« Un burn-out chez un petit bibliothécaire d’arrondissement, c’ [est] la honte… » C’est pourtant ce qui arrive au narrateur de cette histoire : le médecin a été formel ! Un mois d’arrêt de travail… Jean, puisque c’est ainsi qu’il se prénomme, décide alors de faire le vide et de vivre au rythme de sa chatte Ouchpa : dormir et manger quand il en a envie…

C’est donc en plein farniente que Jean finit par tomber sur une cassette audio d’un chanteur qu’il a découvert dans les années 70, et dont plus personne n’entend parler aujourd’hui : Rémy Bé. Cette redécouverte agit comme un détonateur : Jean décide de partir sur les traces de ce chanteur, mû par « l’envie irrépressible de retrouver le seul ami de ces trente dernières années, et qui n’avait bien sûr aucune idée de [s]a fidélité envers lui ! ». Seuls indices : les paroles des chansons de Rémy Bé et la pochette de son disque où ce dernier pose devant le viaduc de Morlaix !

OPAC Détail de notice

Résumé

Octave Milton réside à la Villa Médicis : la prestigieuse institution artistique française basée à Rome a en effet accepté son projet de roman sur son prétendu ancêtre l’architecte baroque Francesco Borromini. Ce projet s’inscrira dans la longue tradition du roman par lettres mais, petite innovation, il prendra la forme d’une messagerie électronique ! Le seul hic est que l’idée n’est pas de Milton mais de son éditrice Livia Colangeli : Milton est en effet en pleine crise d’inspiration, et passe le plus clair de son temps à décrire les pensionnaires de la Villa au lieu d’avancer sur son roman…

OPAC Détail de notice

 

Résumé

Casablanca, dans les années 1990. Sarah n'a rien, Driss a tout. Lorsqu'elle le rencontre à la sortie du lycée, elle se fixe pour objectif de le séduire. Sa course vers lui, c’est un chemin à travers la ville et ses tensions, les riches qui prennent toute la place et l’envie d’aller ailleurs.

Premier roman.

Notre avis

Comment s’en sortir quand notre avenir semble tracé dès la naissance ? Pour parvenir à ses fins, Sarah est prête à tout. Driss devient une ambition dévorante, une revanche à prendre sur la vie. Sans tomber dans les clichés, l’auteure dépeint une société normée et régie par l’argent ainsi qu’une jeunesse désabusée et impuissante face au poids des traditions. Un roman coup de poing, coup de cœur.

Médiathèque Georges-Pompidou