Fille, femme, autre / Bernadine Evaristo - roman (septembre 2020)

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Résumé

Voici déjà le 8ème roman de l’auteur britannique Bernadine Evaristo, mais le premier traduit en Français : cette traduction a été en partie motivée par le fait qu’il a reçu le Booker Prize 2019, l’équivalent du prix Goncourt en France !

Fille, femme, autre est un roman choral qui raconte l’histoire de douze Britanniques d’origine africaine, et nous fait voyager du début du XXème siècle jusqu’à aujourd’hui !

Ces douze femmes sont hétérosexuelles, ou LGBTQ (lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queer), amies  ou collègues : leurs destins vont se croiser à un moment particulier de leur vie ; certaines vont même découvrir entre elles des liens insoupçonnés…

Notre avis

Fille, femme, autre est un roman ambitieux, écrit en cinq ans, avec pour mission principale de « peupler la Grande-Bretagne avec toutes les histoires de femmes qui ne sont jamais racontées » !

On fera ainsi connaissance avec Amma, la dramaturge quinquagénaire qui connaît la consécration avec la première de sa pièce La Dernière Amazone du Dahomey au prestigieux National Theater de Londres ! On assistera également à l’ascension sociale de Carol, devenue banquière à la City, et qui garde pour elle un lourd traumatisme ; Shirley, ancienne prof d’histoire de Carol, seule réussite de sa famille, et véritable hussarde de l’école publique, aura droit aussi à son récit ; il y aura également Megan la destructrice de poupées Barbie qui deviendra Morgan et influenceuse de renom aux millions de followers sur Twitter ! Et tant d’autres histoires à la Dickens ou à la Houellebecq qui font naviguer le lecteur entre plusieurs époques !

La prose sans ponctuation ni majuscule de Bernadine Evaristo emprunte à la fois au théâtre ou au chant poétique ; beaucoup de retours à la ligne sont effectués sans que les paragraphes ne soient obligatoirement terminés ; on a l’impression d’un véritable flux qui emporte tout sur son passage : les vies de ces douzaines de femmes défilent ainsi à toute vitesse devant les yeux du lecteur, sans que celui-ci n’ait parfois le temps de reprendre son souffle ! Le dévoilement de certains lourds secrets de famille n’en est que plus brutal !

Fille, femme, autre est un roman clairement politique et inclusif, mais qui n’hésite pas à brocarder les positions radicales de certains personnages. Humour, tendresse, ironie et nuance sont en effet au cœur de la plume de Bernadine Evaristo : si le roman montre clairement que la vie est plus difficile pour certaines personnes, il n’hésite cependant pas à rappeler que cette dernière peut être rendue meilleure grâce à certaines âmes bienveillantes, qui n'hésitent pas à dépasser leur privilège de naissance. Un roman plus que d’actualité !

 

Jean-Loup Médiathèque André-Cancelier