Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Résumé
En 1963, le corps sans vie d'une petite fille noire est retrouvé à Birmingham, en Alabama. Bientôt, d'autres fillettes disparaissent. Bud Larkin, un détective privé alcoolique et raciste, accepte d'enquêter pour le père de la première victime. Adela Cobb, femme e ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s'interroge : "Les petites filles, ça disparaît pas comme ça…" Deux êtres que tout oppose. A priori. Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les Etats-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d'assassinat de Kennedy. Premier roman.

Notre avis
Ce premier roman écrit à quatre mains nous raconte le changement de comportement d’une certaine frange de la population américaine de cette année 1963.
Ce duo improbable entre un détective alcoolique grognon et une femme de ménage noire pour mener l’enquête est tout simplement génial et inattendu !
Cette année-là… l’année 1963, celle des grands changements ?
Evolution des droits et devoirs ? Abominations commises par le KKK, alors qu’il faut arrêter les préjugés bien ancrés chez les américains ? Le discours du pasteur Martin Luther King, la gigantesque manifestation de Chicago ? Un Président fait bouger les choses et il est assassiné à Dallas.
Une lecture agréable, parfois dure, voire dérangeante, drôle à certains moments, les USA de cette année 1963 sont passionnantes. Une belle découverte…
Didier - Médiathèque de Cormeilles-en-Parisis