OPAC Détail de notice

Résumé

Jusqu'alors mère exemplaire, chercheuse opiniâtre et épouse aimante, Carmen ne peut plus faire face aux souvenirs négatifs qui l'assaillent, en particulier le suicide de sa mère. Elle se met à boire et se détruit peu à peu. Chargée de récupérer les affaires de son père mort récemment, elle découvre les secrets déplaisants de cet exilé argentin.

Premier roman.

 

 

Notre avis

Comment vivre avec des non-dits familiaux et la souffrance en héritage ? À travers l’histoire de cette femme à la dérive, confrontée au lourd passé de ses parents durant la dictature Argentine, l’auteure nous livre un condensé d’émotions d’une intensité glaçante et efficace. Personnes sensibles passez votre chemin…

Médiathèque Georges-Pompidou

OPAC Détail de notice

Résumé

Travis Stillwell sillonne les routes brûlantes du Texas, piégeant des femmes solitaires dans l'espoir toujours déçu d'apaiser les démons de son passé. Un soir, il croise dans un bar une fille mystérieuse au teint pâle. Le lendemain, il se réveille seul et couvert de sang. Dès lors, cette inconnue aux bottes rouges revient errer à ses côtés, et son emprise dévorante s'affirme sans pitié. Épuisé, Travis se fait héberger par une jeune veuve, Annabelle Gaskin. En échange, il l'aide à remettre d'aplomb son motel décrépi, et peu à peu, il prend de l'importance dans sa vie et celle de son fils. Mais Travis lutte contre des pulsions noires puissantes, et Annabelle finit par se douter que cet étrange cow-boy n'est pas ce qu'il prétend.

OPAC Détail de notice

Résumé

Je m’appelle Fatima Daas. Je suis la mazoziya, la petite dernière. Celle à laquelle on ne s’est pas préparé. Française d’origine algérienne. Musulmane pratiquante. Clichoise qui passe plus de trois heures par jour dans les transports. Une touriste. Une banlieusarde qui observe les comportements parisiens. Je suis une menteuse, une pécheresse. Adolescente, je suis une élève instable. Adulte, je suis hyper-inadaptée. J’écris des histoires pour éviter de vivre la mienne. J’ai fait quatre ans de thérapie. C’est ma plus longue relation. Je me croyais polyamoureuse. Lorsque Nina a débarqué dans ma vie, je ne savais plus du tout ce dont j’avais besoin et ce qu’il me manquait. Je m’appelle Fatima Daas. Je ne sais pas si je porte bien mon prénom.