Danièle Liévoux est née en 1945. 

Elle est arrivée à Eaubonne à l'âge de 13 ans. Elle a été directrice de la Médiathèque Maurice Genevoix. 

 

Piste 1-1
13'09

                                          

 

 

 

 

 

 

 

  

                           

 

0’00  Arrivée à Eaubonne en 1958 à l’âge de 13 ans.

0’53  Ecole Paul Bert : description- classes vides où on peut jouer au ping-pong.
         Les enfants pouvaient jouer dans la cour de récréation après la classe. Le boulevard de la République n’était pas asphalté.

4’11  Sport dans la cour de récréation.

4’53  Institutrices-récréation-très bonne ambiance.

6’07  Travail à la bibliothèque avec Hubert Lamant.

7’05  Bibliothèque à l’Hôtel de Mézières. Hubert Lamant.
         1er étage : salle des mariages, le samedi il y avait parfois des défilés de mariés.

9’43  Fonds ancien créé par Hubert Lamant. Fonds non consulté, pas d’animation.

10’45  Années 75, la bibliothèque fonctionne de façon très novatrice.

11’10  Création de la section jeunesse (1977-1978). Visite de l’inspecteur des bibliothèques. Accueil de classes.

   
         

 Piste 1-2
13'13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0’00  (13’11)  Animation en direction des personnes âgées. Dépôt de livres dans les foyers-logements (Condat, Dangien). Club de culture le lundi une fois par mois.

1'21  (14’32)  Expositions.
                    Cible 95 : Coopération interbibliothèques pour la lecture en Val-d’Oise. Festival de conte, échange entre bibliothèques.

3'00  (16’00)  Liens avec les associations culturelles d’Eaubonne.

3'43  (16’43)  Liens avec l’ASCLE (Association Culturelle d’Eaubonne) : poésies, poèmes récités dans les jardins. Réflexion sur la place de la bibliothèque dans la ville.

4'50  (17’50)  Public de plus en plus important : nécessité d’une nouvelle bibliothèque. Diverses possibilités d’implantation sont évoquées.

6'06  (19’13)  Transfert dans l’ancien collège Jules Ferry : extension et aménagement mené par l’architecte M. Jean-Paul Porchon.      Passage de 350 m2 à 2600 m2.

7'38  (20’43)  Informatisation de la bibliothèque en 1992.

8'48  (22’00)  Ouverture en 1993. Inauguration de la médiathèque en présence de Mme Genevoix. Ouverture de la discothèque en 1995.
                      Salle d’animation avec vidéoprojecteur.
                      Bibliothèque à nouveau à la pointe, une des premières du Val-d’Oise.

10'30  (23’43)  Animations diverses à la médiathèque.
                        Exposition Max Ernst en lien avec la rétrospective qui se déroulait au Centre Pompidou.

 

Nicole Ahr est née en 1948. 

Elle est arrivée en 1971 comme institutrice à l'école Flammarion. 

 

Piste 2-1
16'09

                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

                           

 

 

0’00  Présentation.

0’25  Arrivée à l’école Flammarion en 1971.
         Description des locaux de l’école.
         Parc de 1700 m2.
         Cour de récréation ouverte sur le parc.
         Ecole située à 3kms du centre ville.
         Ecole au sein de la nature : écureuils, piverts, épervier dans le parc.

5’55  Effectifs.
        Changement d’attitude des enfants.
        Accroissement du nombre d’enfants mangeant à la cantine.

7’40  Ecole Flammarion annexe de Jean-Jacques Rousseau.

8’39  L’école a été constituée de préfabriqués pendant 24 ans avant l’édification de l’école actuelle.
         Chute des effectifs pendant les années 80.
         La construction d’un nouveau quartier (quartier Flammarion) a entrainé la hausse des effectifs.

11’40  Ouverture de la nouvelle école. Les enseignants ont été peu suivis par l’architecte lors de la construction de la nouvelle école.                   L’ambiance familiale tend à disparaître avec la construction de la nouvelle école (augmentation des effectifs et du nombre de classes).

14’24  Conseils de classe.

   
         

 Piste 2-2
16'06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0’00  (16’12) Inauguration de l’école avec le ministre de l’Education : discours.

1'35  (17’45)  Diminution des effectifs. Attitude des parents.

3'30  (19’30)  Mme Ahr prend le cours préparatoire et suit sa classe de grande section de maternelle.
                      Septembre 1994 : il y a un directeur pour la maternelle et un pour le primaire.

5'00  (20’50)  Classe de cours préparatoire.

6'34  (22’40)  L’école Flammarion est une annexe de l’école JJ Rousseau jusqu’en septembre 1979.

8'00  (24’07)  Les préfabriqués étaient bruyants. La nouvelle école est moins sonore. La bibliothèque scolaire de prêts est réinstallée dans les nouveaux locaux.

9'05  (25’14)  Une ATSEM est prévue pour deux classes.

9'54  (26’02)  Nouveaux enseignants. Stabilité du personnel.

11'14  (27’23)  Les locaux du centre aéré diminuent la surface du parc.

12'35  (28’36)  Ambiance familiale avec les parents : organisation d’un méchoui.
                        Création d’une garderie par les parents, ensuite municipalisée.
                        Aide des parents pour les spectacles (Noël, fêtes de fin d’année, kermesse).
                        Anniversaire des enfants dans le parc.

 

Monique Mairet est née en 1928. 

Elle est arrivée dès son plus jeune âge à Eaubonne. 

 

Piste 1-1
14'04

                                          

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0’00  Présentation

0’57  Ramassage scolaire, au début XXème siècle en voiture à cheval

1’35  Scolarité à Sainte Marguerite de 1934 à 1939.
         Exode en Bretagne.

1’57  Ecole Sainte Marguerite : description des locaux.

5’10  Apprentissage de la lecture.

5’45  Melle Jeanne Robillon.

8’20  Mlle Marie.
         Blouse noire.

9’35  Enseignement religieux à l’école Sainte Marguerite.
         Catéchisme à la paroisse et non à l’école.
         Histoire sainte.

   
         

Piste 1-2
11'18

 

 

 

 

 

 

0’00  (14’05)  Distribution des prix.
                      Couronnes de laurier.

1'10  (15’11)  Fêtes dans la salle paroissiale.

2'18  (16’20)  La maman de Mme Mairet joue du piano en présence de Gustave Eiffel.

3'56  (18’00)  Construction de l’église du Sacré Cœur.

6'50  (20’56)  Construction de l’église Notre Dame.

9'31  (23’38)  Abbé Barut.

 

Sous-catégories