OPAC Détail de notice

Résumé
Raza a 12 ans, un fort tempérament, des origines libanaises et une grand-mère, Teta Lamia, reine incontestée du maamoul, petit gâteau traditionnel fourré. Un jour, elle se dispute avec elle et décide de préparer seule une fournée en modifiant légèrement la recette. Cela lui vaut la visite de la fée des maamouls, qui n'apparaît que tous les quatre-vingts ans.

Notre avis
Une adolescente au caractère bien trempé, très motivé par l'appât du gain (mais pas uniquement), une grand-mère haute en couleur, une fée exubérante, une mère "tyrannique", une pincée de sucre et une bonne dose d'humour, voici les ingrédients de La fée des maamouls, qui nous ouvre des portes vers la culture libanaise !

Avis aux gourmands et aux gourmandes, ce livre vous donnera faim !

 

 OPAC Détail de notice

Résumé

Nine est furieuse : elle qui se réjouissait d’aller à la fête de son lycée se trouve embarquée par sa mère, Titania, dans une cabane isolée au bord d’un lac. Toute la nuit, Titania va lui dévoiler des secrets de famille qu’elle gardait soigneusement enfouis jusqu’ici.

Ses révélations bouleversantes vont bousculer les certitudes de Nine et l’amener à renouer avec les siens et avec elle-même.



Notre avis

Avec L’Aube sera grandiose, Anne-Laure Bondoux signe un roman sur la transmission sous forme de saga familiale. S’y côtoient la vie intime des protagonistes, faite de grands drames et de petits bonheurs et les temps forts de l’Histoire.

Un récit réjouissant émaillé de références culturelles aux années 1970-80 (Le Club des Cinq, Pink Floyd, Woodstock, le Minitel...) et d’allusions aux événements marquants de l’époque (l’élection de François Mitterrand, les crises pétrolières, Tchernobyl, l’assassinat de John Lennon,...). Enfin, le texte est l’occasion d’aborder les mutations sociétales et notamment, à travers le personnage de la mère de Titania, l’émancipation sexuelle et professionnelle des femmes à la fin du vingtième siècle.

OPAC Détail de notice

Résumé

Arthur vient de déménager et commence sa nouvelle vie dans sa nouvelle école. Malgré ses appréhensions, il se fait rapidement de nouveaux amis, avec lesquels il va enquêter sur les disparitions successives et mystérieuses d’élèves.

Dans ce monde, les enfants développent un pouvoir particulier à partir d’un certain âge.

Arthur semble le seul à n’avoir pas encore décelé le sien. Au fil de l’aventure, il apparaîtra peu à peu.


Notre avis
Cet univers imaginé par Loïc Clément est très joliment et poétiquement illustré par Anne Montel. A la lecture, on est sous le charme des dessins et couleurs de l’album, en plus d’être séduit par le scénario.